Analyse générale d’une équipe de Foot

Analyse générale de l’équipe : Se fait en fonction du budget du club

Dans le « foot-business », le plus simple pour connaître la valeur intrinsèque d’une équipe est de se référer au budget dont elle dispose. Il est vrai qu’en général une équipe possédant un gros budget aura plus de chance de gagner des matchs qu’une équipe n’ayant que peu de moyens.

Malgré tout, dans le football, cela peut ne pas suffire et il convient d’évaluer chaque équipe en profondeur. Cette analyse permettra de définir quels sont les points forts et les points faibles de chaque équipe, d’en évaluer l’impact et de décider par la suite quelle équipe est la plus à-même de l’emporter.

Analyse du gardien

Le gardien se trouve à un poste clé dans une équipe de football et, bien souvent, son seul niveau peut se révéler décisif dans l’issue d’un match. Malgré tout, il est très rare qu’un gardien soit complet à tous les niveaux et pour déterminer s’il sera décisif dans un match, il suffit d’analyser quels sont ses points forts et ses points faibles et de voir si l’équipe adverse a les moyens de le mettre en difficulté sur ses points faibles.

Par exemple, un gardien en difficulté sur les sorties aériennes risque de faire un très mauvais match face à des équipes très efficaces de la tête. Mais, s’il est très fort en 1 contre 1, il est probable que les équipes jouant la profondeur auront du mal à marquer.

Analyse de la défense

Il est très intéressant d’étudier la défense d’une équipe car plusieurs options sont disponibles qui peuvent avoir des effets équivalents en termes de performance.

Le choix le plus courant est d’avoir une défense centrale composée de joueurs de grandes tailles : très forts dans les duels et efficaces de la tête, ils peuvent efficacement museler les attaquants. Malgré tout, si les attaquants sont vifs et plus petits dans un style de jeu rapide, il est possible qu’il ait du mal à suivre leurs déplacements et à se faire passer. Il suffit de regarder quelques matchs de Diego Maradona pour comprendre l’avantage qu’offre la vivacité face au physique. Si c’est le contraire, avec une défense centrale moins physique mais plus rapide, ce seront les grands attaquants qui seront à l’honneur.

Les défenseurs latéraux sont quand à eux plus ou moins tournés vers l’attaque et protège plus ou moins bien leur côté, lorsqu’un latéral est plutôt offensif, il va laisser plus d’espaces même s’il va créer du jeu. L’astuce est donc de voir si l’ailier adverse est capable d’apporter le danger face à ce type de latéral, s’il l’est, il est probable qu’il amène des occasions, voir un but. Par contre, si le latéral a un style plus défensif, il est probable que l’ailier adverse brille moins lors de ce match.


Analyse du milieu de terrain

Les milieux récupérateurs sont très importants dans une équipe, leur volume de jeu décide souvent de la maîtrise du milieu de terrain. On constate souvent qu’une équipe possédant de très bons milieux récupérateurs ont une possession de balle plus élevée que leurs adversaires, ce qui va permettre à l’équipe de temporiser et de faire courir leurs adversaires sans se fatiguer. A partir de là, ils ont une influence sur la performance de l’ensemble de l’équipe. On évalue souvent la valeur d’un milieu récupérateur à son volume de jeu, son activité sur le terrain. Il est donc à prévoir qu’une équipe ayant de très bons récupérateurs aura plus de « jus » en fin de match qu’une équipe qui n’en a pas.

Ils sont également le maillon entre la défense et l’attaque, c’est souvent eux qui se trouvent au départ des actions offensives et leur vision du jeu s’avérera souvent très importante. Au contraire, une équipe possédant des milieux récupérateurs plus faibles vont procéder plus souvent par longues passes vers l’avant.

Les milieux offensifs vont eux nécessiter une bonne technique, vitesse et qualité de passe pour pouvoir être dangereux. S’ils l’ont, vous pouvez compter sur eux pour savoir se montrer dangereux. Malgré tout, il y a plusieurs profils qui peuvent s’avérer intéressants pour une équipe.

Analyse de l’attaque

Comme cité précédemment, on a plusieurs styles d’attaquants : l’attaquant vif et rapide plus souvent porté vers la profondeur et l’attaquant physique qui sera plus porté à peser sur la défense par un rôle de pivot ou de joueur de tête. Leur rendement est souvent très lié avec le rendement des milieux qui leur distribuent des passes et à la tactique de la défense.

Une astuce concernant les attaquants se trouve dans le fait que les joueurs qui perdent le plus vite leur confiance en eux sont les buteurs. Il faudra donc y faire attention dans le cadre d’un pari.

En conclusion de cette partie, il est temps de définir quels sont les points forts et faibles des équipes sur lesquelles vous comptez parier. Ensuite, vous pouvez les utiliser dans votre analyse : Par exemple, le gardien de l’équipe A est faible sur les sorties aériennes. L’équipe B est très forte sur les coups de pieds arrêtés. Il est donc probable que l’équipe A soit en difficulté.

Un autres exemple :

L’ailier de l’équipe A est très fort et le latéral de l’équipe B n’est pas très présent en défense. Il est donc probable que l’équipe ait de nombreuses occasions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *